Soins d'Onction Sacrée

Le seul fait de prononcer ces mots nous enveloppe d'un voile de douceur et d'amour. Lorsque l'on évoque les Huiles d'Onction, l'image de Marie-Madeleine oignant les pieds de Jésus est présente dans les esprits. La pratique de l'Onction était courante au sein des premières communautés chrétiennes. En ce temps-là, on nommait les premiers « Christiens » les « Faiseurs d'huiles ». Plus anciennement on enduisait le corps du pharaon de graisse de crocodile pour lui conférer courage et force d'âme.

Cette pratique s'est perpétuée par la voie sacerdotale depuis deux fois mille ans et nous est aujourd'hui offerte, car les Temps Nouveaux sont propices à cette ouverture de coeur. Je remercie Cyrille Pélard, prêtre des chrétientés celtiques, formulateur et consécrateur d'huiles et baumes odorants, dont j'ai reçu la transmission des gestuelles et l'utilisation de ces précieuses huiles.

La vertu magnétique de l'onction est de fixer une influence subtile et volatile au coeur de l'être avec une douceur immédiate pour le corps et l'âme. Elle agit olfactivement sur l'esprit et le coeur pour adoucir, assouplir, apaiser, fortifier et guérir.

Les Huiles odorantes pour onction sont un pont entre les onctions sacramentelles et les huiles thérapeutiques. Elles s'appliquent par légères touches, seule une goutte recueillie sur la pulpe du doigt suffit, qu'on applique parcimonieusement sur des zones spécifiques.

Recevoir une onction est une expérience sensorielle et sacrée au sens propre du terme, riche de conscience, d'éveil et de bien-être.

 

La Chauffe-Onction de l’Ombilic

La chauffe de l'ombilic est un ancien rituel de guérison pratiqué par les lamas-médecins tibétains. Elle est enracinée dans la voie christique par l’onction qui l’accompagne. La chauffe-onction est la reliance entre les deux courants bouddhiste et christique.

Le nombril représente une porte énergétique primordiale. C'est le long du cordon ombilical que sont inscrits certains blocages provoqués par la naissance ou par les réactions émotionnelles de la mère pendant la grossesse et dont le fœtus a été imprégné.

La technique consiste en une première onction d'ouverture sur le dos, puis sur le ventre. On dépose ensuite du sel béni sur le nombril et on procède à une fumigation avec un cône d'encens parfumé sur la zone ombilicale. Le processus complet se déroule sur 5 semaines à raison de 3 séances espacées de 7 jours, puis d'une 4ème séance 21 jours plus tard.

Ce soin permet de déprogrammer certaines informations, conscientes ou inconscientes, installées dans la mémoire des cellules au fil de la vie et qui provoquent des blocages psycho-énergétiques, empêchant l’être de s’épanouir pleinement. Cela va agir sur les mémoires transgénérationnelles de filiation montante et descendante, ainsi que sur tous les liens relationnels en résonance avec l’incarnation présente.

La chauffe-onction est un creuset où s’opère l’alchimie de purification et de transformation de l’être, dans toute son unicité, à travers le processus que lui seul est en mesure de déployer. C’est un mouvement intérieur qui est mobilisé, une voie de libération et de liberté dans l’unité du sacré, l’influx d’une renaissance.

Illustration Daniel Boillat

http://bigtheme.net/
The Betst Bokies Romenia Bonus bet365 here.
Ламперия от ЕМСИЕН-3